Le coronavirus est-il une punition divine ? Que dit la Bible ?

Ecrit par le 21 mai 2020

Le coronavirus est-il une punition divine ? Que dit la Bible ? La réponse de Frère Paul-Adrien d’Hardemare, dominicain, pour Youeternity.

N’hésitez pas à venir en parler avec nous par le live chat’, en bas à droite !

Partagez cette vidéo à vos amis qui se posent la question !


Mots-clefs : ,



Commentaires
  1. Louis Stevens   le   21 mai 2020 à 18 h 38 min

    Dieu ne punit pas. Je suis d’accord avec vous, mais en suivant la Bible, je ne suis pas sûr qu’il n’y ait pas quelques mouvements d’humeur de sa part, ( Plaies d’Egypte, Sodome et Gtomorre.. Je suis d’accord avec vous, et j’irais même plus loin, il nous envoie des avertissement, A NOTRE DEMANDE, AU PLUS PROFOND DE NOTRE AME.
    Je vous joins un lien vers une canalisation de Jeshua ben Joseph, particulièrement interpelante. Elle n’a pas l’aval de la hiérarchie catholique, mais elle pourra peut-être vous intéresser. Ces vidéos sont malheureusement en américain et pas sous-titrées.

  2. LADERRIERE   le   21 mai 2020 à 21 h 44 min

    Bonjour,
    Intéressant vis à vis des références à la bible.
    Mais très étriqué dans une explication qui se veut biblique sans considérer le champs de la liberté que Dieu laisse à l’homme.
    Dans toutes ses interactions avec la nature qu’il “dérègle”.
    Bah…. pas écrit dans la bible ça.
    Bref, marchons vers une union plus écolo et circuit court, peut-être une décroissance… pas à l’extrême bien sur.
    Merci pour cette vidéo.
    Vincent L.

    • frère Paul Adrien d'Hardemare   le   29 mai 2020 à 15 h 21 min

      Je suis d’accord avec vous : il y a beaucoup de choses à dire sur le dérèglement homme/nature. Mais en parlant de punition divine, la première relation dont il est question est la relation Dieu/homme. Axer tout de suite la réflexion spirituelle sur la relation homme/nature peut finir par restreindre ce que Dieu veut nous dire, sur notre destinée éternelle qui dépasse la nature, sur le péché sur la grâce, etc. La notion d’avertissement me paraît un bon compromis pour dire à la fois que c’est grave, qu’il faut faire attention et en même temps éviter de parler à la place de Dieu sur ce qu’il pense être les véritables enjeux de notre monde et, pire, de répondre à sa place…

  3. Jean-Louis THES   le   22 mai 2020 à 18 h 41 min

    Bonjour mon frère,
    Je vous trouve bien affirmatif !
    Vous connaissez trop bien l’écriture sainte pour savoir qu’en maints épisodes Dieu a puni son peuple (par ex. les serpents dans le Sinaï).
    D’ailleurs un Père qui ne punit pas ses enfants lorsqu’ils fautent est-il vraiment un Père ?
    Décider que le covid-19 ne peut pas être une punition divine parce que ce n’est pas la manière de faire de Dieu me paraît bien audacieux !
    Souvenons-nous aussi des multiples annonces de la sainte Vierge à La Salette, Fatima et autres annonçant un grand châtiment si les hommes ne se convertissent pas. Pensez-vous que les hommes se soient globalement convertis ?

    Bien fraternellement et en union de prière,

    Jean-Louis THES

    • frère Paul Adrien d'Hardemare   le   29 mai 2020 à 15 h 29 min

      J’ai longtemps hésité mais voici mon opinion : il faut distinguer à qui s’adresse les punitions. Elles peuvent s’adresser à l’humanité en général (mais c’est fini depuis Noé et la Bible est catégorique), elles peuvent s’adresser à un homme en particulier (le passage de la lettre aux Hébreux auquel vous faites allusion prouve que cela peut encore avoir lieu), elles peuvent s’adresser à un peuple en général (et j’ai l’impression que depuis le Nouveau Testament, la Bible est nettement moins affirmative, mais c’est pas clair dans ma tête). Mais, dans notre cas présent, de toute façon, seul le premier cas de figure est à envisager puisque le coronavirus ne s’adresse ni à un homme ne particulier, ni à un peuple en particulier, mais bel et bien à tout le monde. Et dans ce cas, la Bible parle de la patience de Dieu. D’une certaine manière, la vidéo veut dire ceci : punition + patience = avertissement. Et, je suis d’accord, cet avertissement doit au moins contenir un appel à la conversion (il y a peut être autre chose, mais au moins ça).

  4. daniel de Saint-Denis   le   23 mai 2020 à 14 h 00 min

    Dans l’ancien testament, chaque fois qu’Israël se détourne de son Dieu et de l’alliance, Dieu se détourne et l’abandonne à leurs faux dieux (Ps 81/80). En ces jours-ci, nous vivons la même chose ; le virus n’est-il pas dû au grand nombre de ses enfants qui l’ont abandonné et quittent l’Eglise ?

    • frère Paul Adrien d'Hardemare   le   29 mai 2020 à 15 h 36 min

      Il y a deux choses qui me chagrinent avec cette manière de voir les choses. Depuis le Nouveau Testament, Dieu a promis une alliance éternelle et l’Eglise a la promesse que Dieu ne l’abandonnera pas. Et dire que Dieu a voulu punir l’apostasie par le coronavirus pose problème parce que le lien de cause à effet n’est pas évident. Si vous voulez creuser cette question de l’apostasie, allez du côté de Matthieu 24:12 ! Matthieu en parle de manière dramatique comme d’un autre avertissement à la persévérance ….

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs marqués d’un * sont requis.





Search
Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here