Avez-vous votre carte de fidélité ?

Ecrit par le 19 février 2020

Avez-vous votre carte de fidélité ?

Avez-vous votre carte de fidélité… en amour ? Quel est la valeur de la fidélité, aujourd’hui ?

Je me faisais cette réflexion l’autre jour : je ne peux plus passer à la caisse d’un magasin – qu’il s’agisse de bricolage, de fleurs, de cinéma, de simples courses… – sans qu’on me demande, avec un grand sourire : “avez-vous notre carte de fidélité ?”. Les commerçant l’ont bien compris l’importance de fidéliser les clients pour améliorer son chiffre d’affaires. Tout est bon pour fidéliser : bons d’achats, remises, cadeaux et cartes en tout genre. Et je me suis dit, ceux qui s’aiment, ont-ils une carte de fidélité ? Une histoire circulait à ce propos sur les réseaux sociaux : “Elle n’avait plus confiance en son mari, elle fouilla dans son portefeuille à son insu, mais elle n’y  trouva que des cartes de fidélité”.

Je me souviens aussi d’un camarade de classe qui me disait tranquillement, d’un air détaché : “oh, tu sais, avec Léa, je ne suis pas fidèle, elle le sait et elle fait pareil, l’essentiel c’est d’être d’accord”. Pourtant, dans un couple, la fidélité ne serait-elle pas une fondation indispensable, un ciment sans lequel il s’écroule ? Et si choisir de vivre avec une personne consistait à se donner entièrement et exclusivement à elle, sans partage ?

Alors, la fidélité, passée de mode ?

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais au cinéma, les films romantiques dans lesquels les couples restent fidèles sont toujours mieux notés que ceux où l’infidélité s’invite…

Certains pensent aussi qu’il est plus important d’être fidèle à ses sentiments qu’à ses engagements. Ainsi, on croit pouvoir tromper son mari ou sa femme, son ami ou sa compagne, si on est “amoureux”. Les prémices deviennent alors plus importants à vivre que l’aboutissement d’une relation. Plus importants que l’histoire du couple, patiemment construit, forgé, sculpté, au fil du temps. “Tu fais ce que tu veux, t’es libre”, pourra-ton entendre. Paradoxe : à l’heure du développement durable, on favorise la multiplicité des expériences amoureuses, plutôt qu’un amour durable… qui grandit donc plus longtemps.

Les meilleurs conseillers conjugaux vous le diront : dans la vie d’un couple, les sentiments vont et viennent. Souvent, passés trois ans, il faut s’accrocher, pour mieux se choisir encore et toujours mieux s’aimer l’un et l’autre, dans toutes les dimensions de notre existence. N’est-ce pas un beau challenge de reconquérir le coeur de l’autre, encore et toujours ?

Le sentiment amoureux peut s’entretenir comme le feu dans une belle cheminée, mais il laisse souvent place à un amour purifié, moins passionné, au final bien plus fort, car ancré dans le temps. Cet amour est délibérément choisi, chaque jour que Dieu fait, Lui qui reste toujours fidèle :

Son amour dure à toujours, et sa fidélité s’étend d’âge en âge”  (Psaume 100)

En écrivant cela, je me rappelle mes grands-parents, restés fidèles l’un à l’autre après plus de 50 ans de mariage, jusqu’à leur mort. Mon grand-père, jusqu’au bout, lui offrait des baisers volés…

Alors, si vous aussi, vous preniez une carte de fidélité pour votre couple ?


Mots-clefs : , ,



Commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs marqués d’un * sont requis.




A découvrir aussi


Search
Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here