Suis-je libre par rapport à Dieu ?

Written by on 31 août 2021

Libre par rapport à Dieu, c’est une vraie question ! Tout d’abord, voyons ce qu’est la liberté et ensuite, questionnons-nous sur ce que Dieu veut pour l’Homme.

Avant de parler de la liberté vis-à-vis de Dieu, voici quelques rappels sur la liberté en générale.

Admettre ses limites

La liberté nécessite de prendre en compte ses limites. Par exemple, pour choisir de devenir champion du monde d’un sport, il faut savoir si l’on a les capacités physiques, et si non, accepter ses limites sans frustration car tout ne dépend pas de moi.

Faire tout ce que l’on veut ne rend pas libre

En choisissant librement de sécher les cours, je favorise mon échec à l’examen, ma liberté pour choisir ma vie professionnelle sera restreinte. On peut aller plus loin, en réfléchissant sur le laxisme d’une école qui limitera la réussite et donc l’avenir des jeunes pas assez matures.

La liberté individuelle entraîne un danger pour les autres

Je peux choisir de ne pas appliquer les contraintes du code de la route, cependant en roulant à 180 km/h, je peux librement risquer de me tuer et de tuer également d’autres usagers qui eux n’ont pas fait le choix de prendre ce risque. On est libre de faire tout ce que l’on veut, mais les actes entraînent des conséquences.

Alors vis-à-vis de Dieu, sommes-nous libres ? 

Libre arbitre

Dieu respecte notre libre arbitre. Nous n’avons donc pas de contrainte pour choisir Dieu ou non, et si nous le choisissons nous restons autonomes car nous pouvons le quitter à tout moment pour retrouver notre indépendance.

Et inversons la question, est-ce que Dieu nous rend libre ?

Le péché c’est-à-dire nos fautes, c’est ce qui devrait ne pas être. Donc, ces égarements nous empêchent d’être réellement et pleinement nous-mêmes. Dieu veut nous libérer de l’esclavage du péché, afin que nous soyons libres, et non plus prisonniers des habitudes et des faiblesses. Ensuite, être libre permet d’utiliser ses talents propres, nous restons donc uniques en suivant Dieu, tout n’est pas fixé à l’avance. Donc si je choisis librement Dieu, je deviendrai vraiment moi-même. Je reste libre, car Dieu ne m’empêche pas de repartir.

Dieu veut le bien de l’Homme

Comme des parents proposent ce qu’ils pensent être le meilleur à leurs enfants, Dieu propose le meilleur pour nous, et nous sommes libres d’obéir à ses commandements et d’écouter des inspirations ou non. Bien sûr ici-bas, nous ne comprenons pas tous les événements de notre vie et ne discernons pas toujours quand nous choisissons de dévier du chemin proposé. On entend parfois mal le GPS Guidage Par Saint-Esprit).

Paradis et enfer, un choix libre ?

Dieu est le maître de la création. Il a fait l’univers, mais également l’au-delà le paradis et l’enfer. Nous choisissons par nos actes et leurs motivations, nos repentances ou non un chemin qui mène vers l’un ou l’autre. C’est une réalité que nous constaterons à la fin de notre vie terrestre. On peut librement refuser d’y croire, mais elle s’imposera à nous dans l’éternité. Il faut accepter que l’on ne soit pas soi-même Dieu, on n’a pas la puissance de supprimer la mort, l’enfer ou la souffrance, on ne peut que choisir la destination finale parmi les deux possibles. 

“Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.”
Jean 3 : 16

Pensez-vous être libre par rapport à Dieu ? Dites-le nous en discutant avec nos e-Missionnaires présents sur le chat.

 

Pour lire plus :

Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)



Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *




Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here