“Le Saint-Esprit m’a inspiré” – Témoignage

Ecrit par le 27 avril 2021

Il arrive lors de certaines conversations que les mots puissent nous manquer. C’est dans cette position que s’est retrouvée Pia. Son réflexe a été de prier le Saint-Esprit et de lui demander de l’aider à répondre à sa collègue.

J’ai prié et le Saint Esprit m’ a inspiré des choses nouvelles !
Le contexte
Ce jour là, j’étais dans la salle des professeurs de mon lycée et je prenais un petit temps de détente avec deux collègues qui enseignent l’histoire- géographie . Une collègue m’ interpelle et me demande sur quelle notion de philosophie je travaille actuellement avec mes élèves de terminales.
Je lui réponds que j’en suis à la notion de religion et que les cours sont bien vivants avec les élèves croyants musulmans.
Elle me dit alors qu’elle considère que les français ont bien évolué en terme de pratique religieuse car il n’y a presque plus de pratiquants. Elle était satisfaite de la chute de la pratique et trouvait que c’était un progrès notoire à saluer.
A ce moment là, je me suis vraiment demandée ce que j’allais répondre à cette affirmation, moi qui aie la foi et la pratique. Mes collègues de travail ne sont pas vraiment au courant de mon engagement dans l’Église.
J’ai ardemment et secrètement demandé au Saint-Esprit de m’inspirer une réponse qui puisse toucher ma collègue si sûre de son athéisme.
L’inspiration
Une pensée m’a alors traversé et voilà ce qui m’est venue à l’esprit, me surprenant moi-même : “Tu sais, l’être humain est un être de croyances. Sa vie psychologique se construit ainsi. D’ailleurs, les croyances judéo-chrétiennes sont très structurantes. Quand l’homme abandonne ses croyances religieuses, il a besoin de croire en autres choses et cela peut parfois être dangereux et même sectaires. En ce moment, beaucoup de personnes connaissent un engouement pour les pierres. Certes, les pierres peuvent contenir des vertus bénéfiques comme l’ambre mais on va parfois leur accorder plus que ce qu’elles représentent. On les dit porteuses de chance ou de positivité et les croyances magiques ou superstitieuses arrivent vite à se loger dans un esprit loyal et intelligent. Voilà pourquoi les croyances religieuses sont plus intéressantes pour un individu que toutes ces croyances presque aliénantes.”
Ma collègue se mit à poser sa main sur sa bouche, comme interloquée et nous dit que depuis cet été, sa fille se passionnait démesurément pour les pierres de toutes sortes, les portait sur elle et les collectionnait, ne pensant plus qu’à cela.
J’ai remercié le Saint-Esprit qui m’avait inspiré cet exemple de croyances et qui, sans juger ma collègue, a pu la rejoindre là où elle en était. Quel pédagogue que le Saint-Esprit !
Si cela m’est arrivé, tout le monde peut en faire l’ expérience. Comme le dit la Parole de Dieu : « l’ Esprit Saint, le défenseur, vous enseignera toutes choses nouvelles. » Personnellement, c’était la première fois que je m’exprimais sur la croyance aux pierres me surprenant moi-même.
J’ai croisé à nouveau ma collègue dans les couloirs du lycée, elle m’a dit qu’elle aimerait bien assister à mes cours mais je sais que celui qui nous enseigne et nous guide c’est le Saint Esprit ! Le prier et lui demander la Lumière en tout temps est une source de renouvellement de nos pensées et de joie inattendue !
Pia de Trestaure
Pour lire plus :

Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)


Mots-clefs : , ,



Commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs marqués d’un * sont requis.





Search
Please visit Appearance->Widgets to add your widgets here