Vous, de toute éternité.

Nous n’avons qu’une vie. Que pourrions nous regretter?

LES CHOSES QUI CAUSENT LE REGRET À LA VIEILLESSE

Quand nous sommes jeunes, nous opérons divers choix sans penser à l’avenir. Parfois, ces choix nous mordent au cours de notre vie. Voilà certaines choses qu’on pourrait regretter quand on sera vieux.

1. ÉPOUSER LA MAUVAISE PERSONNE

Quand vous êtes jeune, examinez vos motivations avant de vous marier. Ne vous mariez pas pour imiter vos semblables, à cause votre statut social ou pour échapper à la pression. Mariez-vous pour l’amour et le partenariat, épousez la bonne personne, épousez son meilleur ami. Car si vous épousez la mauvaise personne ou pour les mauvaises raisons, vous allez devoir supporter cette personne pour le reste de votre vie. Les choses pourraient s’aggraver entre vous deux ; alors la dépression, la violence physique, les affaires, la douleur, la honte, les procès, l’amertume seront votre quotidien, tout cela parce que vous avez choisi la mauvaise personne. Les choses vont s’aggraver quand les enfants sont impliqués. Faites le bon choix d’un conjoint lorsque vous êtes jeune.

2. LES OPPORTUNITÉS QUE VOUS N’AVEZ PAS SAISIES

Quand vous êtes plus jeune, beaucoup de portes s’ouvrent, vous avez beaucoup de chances. Beaucoup de jeunes laissent passer ces occasions à cause de la peur, de la paresse ou de l’orgueil, mais le meilleur moment pour démarrer une entreprise et se faire un nom c’est quand on est jeune et qu’on est plus énergique. Certains pensent que les possibilités sont trop grandes pour eux. Profitez-en ou un jour, quand vous serez plus vieux, vous voudrez y retourner et saisir les occasions manquées.

3. LES PONTS QUE VOUS AVEZ BRÛLÉS

Quand nous sommes plus jeunes, nous nous enfichons pas mal des relations, ce à quoi la plupart pensent, c’est obtenir de l’argent et grimper l’échelle du succès à n’importe quel prix. Beaucoup utilisent et piétinent les gens pour progresser, ils prennent les relations à la légère, gâchent les liens de symphonie, couchent avec les gens pour leur gain personnel. Mais ces mauvaises actions vous rattraperont. Quand vous réaliserez combien la vie est vaine sans amour et sans amis. Quand vous aurez du succès mais personne autour de vous ou personne pour vous faire confiance.

4. L’ENFANT QUE VOUS AVEZ AVORTÉ

Vous êtes une jeune femme, vous tombez enceinte et vous avez peur. Vous choississez l’option d’avortement en pensant rapidement à ce moment là. Mais quand vous serez vieille, vous regarderez en arrière et souhaiterez garder ce bébé. Lorsque vous serez riche et prospère, vous souhaiterez que l’enfant que vous avez abandonné soit là pour profiter des fruits de votre dur labeur. Le fait d’être mère célibataire ne signifie pas qu’on ne peut pas s’en sortir dans la vie ou qu’on ne peut pas trouver un homme à l’avenir.

5. L’ENFANT QUE VOUS AVEZ REJETÉ

Jeune homme, vous avez engrossé une femme, elle vous a dit qu’elle était enceinte de votre enfant. Vous l’avez rejetée, elle et le bébé, et vous vous êtes enfuie. Mais des années plus tard, quand vous aurez 50 ans, vous regretterez de ne pas avoir été responsable. Vous verrez cet enfant exceller et devenir un adulte, mais vous n’aurez pas droit à cet enfant adulte que vous avez rejeté dès le début. Vous regretterez d’avoir été un Papa Déchu suite à votre décision.

6. LE MARIAGE QUE VOUS AVEZ BRISÉ

Tout se passait bien les premiers mois de mariage, mais peu de temps après, avec votre argent et votre charme, vous avez commencé à vous engager dans des aventures. Vous êtes devenu infidèle. Votre conjoint vous a supplié d’arrêter, vos enfants ont commencé à souffrir, votre mariage s’effondrait.
Un jour, quand vous serez vieux, vous vous rendrez compte à quel point vous avez été stupide de briser le bon mariage que vous aviez construit pour de simples frissons temporaires dans des affaires qui ne vous ont servi à rien. Vous réaliserez les dommages que vous avez causés à vos enfants et à votre conjoint.

7. JÉSUS-CHRIST QUE VOUS AVEZ RENIÉ

Quand vous êtes vieux, vous devenez plus sage, Dieu devient plus réel quand vous voyez la vie d’une manière plus significative. Mais n’attendez pas de vieillir pour commencer à profiter de la relation avec Dieu. Connaissez Dieu quand vous êtes jeune, construisez votre avenir avec Dieu. Ne soyez pas un jeune rebelle qui court vers Dieu quand l’âge le rattrape.

8. LE CORPS QUE VOUS AVEZ BOUSILLÉ.

Vous n’avez qu’un seul corps avec lequel mener toute votre vie. Les cigarettes, l’alcool que vous consommez, les drogues que vous prenez, les aliments malsains que vous consommez, tout cela va vous détruire à petit feu. Quand vous aurez 50 ans et que les maladies liées à votre mode de vie vous rattraperont, vous regretterez de ne pas avoir pris soin de votre corps plus tôt, de ne pas avoir fait plus d’exercices, mais maintenant vous êtes face à tous les dégâts.

9. LE TEMPS QUE VOUS AVEZ PERDU

Le temps que vous perdez quand vous êtes jeune dans l’inquiétude, les mauvaises relations, la paresse, l’oisiveté, les excuses et la quête de choses vaines; vous ne le récupérerez jamais.

10. LES RÊVES ET LES TALENTS QUE VOUS AVEZ ABANDONNÉS

Avez-vous du talent quand vous êtes jeune ; y a-t-il des choses que vous aimez faire et que vous savez bien faire ? Cultivez ces talents, exploitez-les, n’abandonnez pas même si vous rencontrez des revers, n’abandonnez pas vos rêves. Si vous abandonnez, quand vous serez vieux, vous regarderez vos camarades qui se sont attachés à ce qu’ils aiment, qui y sont parvenus et qui sont prospères, « Ça aurait pu être moi ». Poursuivez une carrière, poursuivez un cursus que vous aimez. Ne perdez pas des années de votre vie dans une filière dans laquelle vous êtes pas satisfait.

11 LE NOM QUE VOUS AVEZ DIFFAMÉ

Lorsque vous êtes vieux, l’héritage est très important, la valeur de votre nom est cruciale. Vous vous demanderez quelle est votre réputation, que laissez-vous derrière vous ? Votre héritage est la somme de vos actions depuis votre jeunesse. Nous écrivons notre biographie en fonction de la façon dont nous menons notre vie quotidienne. Quand vous regardez en arrière et que vous voyez la mauvaise étiquette que vous avez collée sur votre nom, la honte que vous avez attirée et la valeur insignifiante que vous avez ajoutée au monde, vous allez regretter.

12. LA RICHESSE QUE VOUS AVEZ DILAPIDÉE

Est-ce que vous roulez carrosse avec beaucoup d’argent pendant vos années productives ? Gagnez-vous de l’argent ? Ne gaspillez pas cet argent dans des clubs, la vie de débauche et des courses inutiles. Investissez avec cet argent, élargissez vos sources de revenus, faites en sorte que cet argent travaille pour vous et épargnez-en pour prendre soin de vous à votre vieil âge. Laissez un héritage à vos proches pour que vous ne disiez jamais « Si je savais ».

13. LE BON AMOUR QUI S’EST ÉVANOUI

Y a-t-il cette grande personne dans votre vie qui vous aime bien ? Ne repoussez pas cette personne, sinon elle sortira de votre vie et vous ne trouverez jamais quelqu’un d’aussi incroyable et qui aura des liens avec vous toute votre vie. Ça vous tourmentera de vieillir en pensant : « Et si j’étais encore avec cette personne ? »

14. LES PARENTS QUE VOUS MÉPRISIEZ

Plus jeune, il est facile de mépriser ses parents ; que savent les parents ? Ils sont démodés, bornés et fainéants. Mais vos parents restent vos parents, que soyez d’accord avec eux ou non, quel que soit leur style. Ne laissez pas que vos parents meurent alors que vous n’êtes pas en paix, réconciliez-vous et faites la paix. En grandissant, vous comprendrez pourquoi vos parents voulaient être près de vous. Plus vous vieillissez, plus vous en voyez la valeur.

Aller à la barre d’outils