Vous, de toute éternité.

« J’ai pardonné à mon père »

A 7 ans, Joseph Lebèze voit son père poignarder sa mère. A partir de ce jour, cette scène restera dans sa mémoire et hantera toutes ses nuits. Délaissé, mis au banc de la société, il n’aura de cesse de vouloir se venger. Essayant de s’en sortir, il tombera tout de même peu à peu dans l’alcoolisme et finira SDF à Grenoble.
A 30 ans, on lui propose de pardonner. Pour lui, c’est impossible… C’est pourtant ce qui le sauvera et lui permettra de vivre enfin (et de ne plus faire de cauchemars).

(ce n’est pas la vidéo : il y un montage à faire en fonction d’un rush de Paray)

Aller à la barre d’outils