Vous, de toute éternité.

Jésus, un simple gourou ?

On parle de Jésus, mais on le connaît peu… 

Mythe ? Personnage historique ? Révolutionnaire de son époque ? Fondateur d’une religion ? Simple prophète ? Extra-terrestre ? Gourou d’une secte qui aurait réussi ? Tout a été dit sur lui. Pourtant, il est cependant très simple de le rencontrer et de le connaître. Intimement.

Jésus  est venu parmi les hommes voici 2000 ans.  Son nom, Jésus, signifie « Dieu sauve ». Il est né à Bethléem en Judée au sud de la Palestine. Ses parents, Joseph et Marie, habitaient Nazareth en Galilée. Jésus a pratiqué le métier de menuisier charpentier jusqu’à l’âge de trente ans.  Ensuite, Jésus a quitté sa maison, s’est établi à Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade en Galilée et a appelé douze compagnons encore appelés apôtres.

Avec eux et d’autres disciples, Jésus a parcouru son pays pour annoncer l’amour de Dieu et appeler à la conversion. Il a fait des miracles, guéri des malades, purifié des lépreux, fait revenir des morts à la vie, chassé des démons. Mais il ne plaisait pas aux autorités religieuses. Arrêté, jugé, torturé, il a ensuite été mis à mort sur une croix avec d’autres brigands. Mais, deux jours après, son tombeau était vide et ses disciples l’ont vu : Il est vivant !

Des historiens des premiers siècles attestent aussi de l’existence de Jésus : Flavius Josèphe, Pline le Jeune, Tacite, Suétone.  Celle-ci est indéniable. Mais ce sont surtout les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean qui constituent les textes essentiels pour connaître Jésus. Ils racontent des épisodes de sa vie terrestre, rapportent certaines de ses paroles et permettent de mieux comprendre l’intimité profonde de sa relation avec Dieu son Père.

Jésus ne s’est jamais comporté en « gourou » : il est resté pauvre, n’a jamais agi par intérêt personnel ni cherché à dominer. Un jour, Jésus a demandé à ses disciples : « Pour vous, qui suis-je ? ». Pierre a alors exprimé librement sa foi en répondant : « Tu es le Messie, le Fils de Dieu ».

A l’époque, Israël était occupé par Rome et beaucoup de juifs attendaient un libérateur envoyé par Dieu, le « Messie » (mot hébreu traduit en grec par « Christ »). Ce Messie puissant vaincrait les Romains. Mais Jésus, au contraire, s’est présenté comme un Messie humble, venu pour servir : il est né dans une étable, il côtoie les pauvres, il refuse la violence.

Jésus a souvent contesté l’image que les gens se faisaient de Dieu. En même temps, il a libéré de leur peur tous ceux et celles qui se croyaient rejetés par Dieu.

Mais le plus important tient à la personne de Jésus : entre Lui et Dieu son Père, il n’y a que confiance totale et communion. Jésus affirme : « Moi je connais Dieu, parce que je viens d’auprès de Lui et c’est Lui qui m’a envoyé ». (Jn, 7, 29). Il ne se situe pas uniquement en tant que prophète transmettant la Parole de Dieu. Il est lui-même le « Verbe de Dieu » c’est-à-dire la « Parole de Dieu », une parole vivante qui révèle l’existence éternelle de Dieu et l’amour du Père pour tous les hommes.

La foi chrétienne peut paraître « incroyable ». Car elle pose question, repose sur le mystère d’une présence à explorer plutôt qu’à résoudre. Jésus invite à reconnaître Dieu comme son « Père » aimant tout homme et toute femme, comme un frère, une sœur, à respecter et à aimer. Pour construire aussi un monde plus humain, fraternel, juste et solidaire dans l’espérance et la confiance.

Comment alors rencontrer Jésus ?

–       En lisant la Bible, en particulier les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean. On connaît ainsi son histoire, ses gestes, ses paroles. On le suit aussi dans sa passion, sa mort et sa résurrection.

–       En osant lui parler, dans la prière, comme à un frère et à un ami. En lui confiant ses fautes. En lui demandant de découvrir l’amour du Père.

–       En rencontrant d’autres chrétiens, en discutant et en priant avec eux.

–       En demandant à un prêtre, dans une paroisse, un moment pour parler, dire ses questions et ses doutes.

  

Seigneur Jésus, donne-moi la grâce
de penser à toi à toutes les heures,

rien qu’aujourd’hui,
pour vivre de ta présence.

Seigneur Jésus,
vide mon cœur de toute tristesse, 


de toute haine et rancune
rien qu’aujourd’hui 


pour que je puisse aimer sans critiquer,
servir sans me plaindre.

Seigneur Jésus,
fais que je puisse suivre l’exemple

que tu me donnes 
rien qu’aujourd’hui
pour qu’à ton exemple,


je sois, tous les jours de ma vie,
artisan de paix. 
Amen!

Aller à la barre d’outils