Vous, de toute éternité.

…de la terre et du travail des hommes…..

L’ouverture des magasins le Dimanche débouchera certainement à ce que le Dimanche devienne pareil à un jour ordinaire de la semaine, afin, dans le même esprit de profit, d’ouvrir le Dimanche à l’amplitude de la vie économique sous prétexte de relancer l’économie. Cette assimilation marquera officiellement une rupture radicale si nous avons conscience de ce que signifie spirituellement le repos Dominical que l’on appelle « jour du Seigneur ».

Repos Dominical, n‘égal pas -sieste pour ronfler- mais une espèce de mise en jachère de notre activité économique lors de laquelle l’on se rappelle que notre vie, l’on ne se la donne pas soi-même même en la gagnant à la sueur de notre front par notre travail respectif, mais qu’au travers de tout cela et au-delà de tous nos efforts, de notre richesse, de nos compétences, de nos talents, de nos forces etc, notre vie se reçoit de Dieu en Personne(s).

C’est expérimenter et signifier que nous ne portons pas le monde sur nos épaules

Le repos Dominical, c’est cesser de se soucier principalement des dons de Dieu à cumuler (y compris l’argent) afin de se tourner en famille (en communion de personnes) vers Dieu pour lui-même qui est la véritable source de notre vie. C’est expérimenter et signifier que nous ne portons pas le monde sur nos épaules, que nous sommes des serviteurs inutiles quelque part, si nous sommes sans le Bon Dieu et ne le célébrons plus par notre Amour.

Éradiquer le Dimanche pour en venir à en faire un jour de la semaine comme les autres, n’est-ce pas plus que jamais, la signature d’une vie sans Dieu que confirme notre Système sociétal. Vie sans Dieu qui est la racine, le dard de toutes formes d’antéchrist du plus ordinaire au plus spectaculaire L’antichrist n’étant rien d’autre que la vie sans Dieu !!!.

arton1997

Le Dimanche de la Résurrection du Christ est le 1er jour de la semaine lors duquel nous faisons mémoire que non seulement nous ne vivons pas pour des choses mais que nous ne sommes pas des objets marchands et que tout est ordonner à la célébration des personnes que sont le Seigneur notre Dieu est ceux dont nous sommes proches et qu’il nous a donné à aimer d’un même commandement.

C’est pour ma part dans cette perspective de Foi, que je suis contre l’éradication du repos dominical et ne consens pas que notre société éradique ce jour de célébration de notre Seigneur, pour du pain –qui spirituellement dans la Bible signifie la nourriture matérielle-. Je rappelle ces paroles du Christ qui sont au centre de notre débat en tant que chrétien par rapport à cette ouverture du Dimanche à l’amplitude de la vie économique et qui plus est -au profit des plus riches- :

 

Jésus répondit :  » Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » [Matthieu 4:4]

« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon » [Matthieu 6:24]

Aller à la barre d’outils